Skip directly to content

À quoi vous devez vous attendre

print-fr

 

text-size-fr

breadcrumb

Lors du rendez-vous, le médecin commencera probablement par évaluer l’état de santé général de votre proche. Pour ce faire, il effectuera un examen physique et prescrira des tests sanguins et d’autres analyses. Il pourra ainsi déterminer si les symptômes de votre proche sont causés par l’Alzheimer ou une autre maladie.

Ensuite, il examinera sans doute différents aspects du raisonnement et de la mémoire à l’aide de divers outils et tests conçus tout spécialement pour dépister les pertes de mémoire et la maladie d’Alzheimer. L’un de ces tests, le DQS (Dementia Quick Screen), permet de déceler un déclin de la fonction cognitive et fournit au médecin une représentation visuelle de cette fonction, dont il peut observer l’évolution au fil du temps. Il ne faut que cinq minutes pour l’effectuer, et il comprend les trois épreuves suivantes :

  • Le test des noms d’animaux

    Durant ce test, la personne doit nommer le plus d’animaux possible en une minute. Il est considéré anormal qu’une personne ne puisse en nommer que 15 ou moins. En pareil cas, la présence d’Alzheimer est 20 fois plus probable.
  • Le test de rappel de trois mots

    La personne qui administre l’examen informe le patient qui réalise le test qu’elle dira trois mots dont le patient doit se rappeler (p. ex., « table », « pomme » et « jaune »). Le patient effectuera alors un autre test (comme le test de l’horloge). Une fois ce test terminé, l’examinateur demande au patient de lui répéter les trois mots dont il devait se souvenir. Si la personne parvient à les nommer tous les trois, il est beaucoup moins probable qu’elle soit atteinte d’Alzheimer.
  • Le test de l’horloge

    La personne doit dessiner une horloge dont les aiguilles indiquent qu’il est 11 h 10. Il doit inscrire tous les chiffres et positionner les aiguilles correctement. Si le dessin est effectué de la bonne façon, il est, ici aussi, beaucoup moins probable que la personne souffre de la maladie d’Alzheimer.

Le médecin peut utiliser des outils de dépistage plus précis, comme le mini-examen de l’état mental (MMSE), qui permet d’évaluer la mémoire et la capacité à penser clairement. Conçu pour faciliter le diagnostic de la maladie d’Alzheimer, le MMSE mesure les capacités cognitives d’une personne (comme la mémoire, le langage, l’orientation dans l’espace et dans le temps et la concentration). Il est aussi utilisé pour savoir à quel point un traitement est efficace ou comment la maladie évolue.

Questions à poser au médecin

  • Que veut dire ce diagnostic?
  • À quoi pouvons-nous nous attendre dans les prochaines années?
  • De quels soins mon proche a-t-il, et aura-t-il besoin?
  • Quels types de soins sont offerts?
  • Quels traitements sont disponibles, et quels en sont les risques et les bienfaits?
  • Quelles ressources sont offertes dans notre collectivité?
  • Quand devons-nous vous rencontrer de nouveau?
  • À qui puis-je m’adresser afin de recevoir de l’aide pour la planification et les soins?