Skip directly to content

Quand consulter un médecin

print-fr

 

text-size-fr

breadcrumb

Comment convaincre un proche réticent de consulter un médecin

Lorsque vous prendrez un rendez-vous, vous aurez certainement eu le temps de réfléchir aux questions dont vous souhaitez discuter avec le médecin. Idéalement, vous aurez aussi pu tenir un journal des symptômes et effectuer le test de mémoire.

Cependant, même bien préparé, il est possible que vous ne sachiez pas comment aborder le sujet avec la personne que vous croyez être atteinte de la maladie. Peut-être l’avez-vous déjà fait, mais que vos préoccupations ont été mal reçues. En effet, quand on croit détecter les signes de l’Alzheimer chez soi, il est possible qu’on redoute d’entendre le diagnostic du médecin. Quoi qu'il en soit, voici des stratégies que vous pouvez envisager pour encourager un proche à consulter son médecin :

  • Suggérez à votre proche de consulter son médecin pour un examen annuel. Il peut être plus à l’aise de prendre rendez-vous avec son médecin pour un examen annuel que pour discuter de la possibilité d’avoir la maladie d’Alzheimer. En fait, bien des symptômes de cette maladie peuvent également être causés par d’autres affections traitables. Une évaluation approfondie de son état de santé est donc toujours souhaitable.
  • Communiquez directement avec le médecin. Expliquez-lui vos soucis. Peut-être invitera-t-il votre proche à prendre rendez-vous. Il est possible que celui-ci soit plus enclin à accepter si l’offre lui est faite par son médecin.
  • Concentrez-vous sur les avantages. Si vous observez les signes de la maladie chez vous et que vous êtes inquiet, rappelez-vous qu’il vaut mieux en avoir le cœur net au plus tôt. La légère perte de mémoire que vous avez observée est peut-être le fait du vieillissement normal ou est peut-être causée par un facteur modifiable, comme la prise d’un médicament. Et si la cause est plus grave, qu’il s’agisse ou non de la maladie d’Alzheimer, vous aurez plus de temps pour recevoir le traitement nécessaire.

Se préparer à la rencontre

Vous trouverez ci-dessous quelques suggestions qui pourront vous aider, vous et votre proche, à vous préparer au rendez-vous avec le médecin.

  • N’attendez pas au prochain examen général. Si vous remarquez que votre proche a un comportement inhabituel, il est préférable de prendre rendez-vous sans tarder.
  • Prévoyez un rendez-vous durant lequel vous discuterez principalement de la maladie d’Alzheimer. Vous vous assurerez ainsi d’avoir assez de temps pour obtenir toute l’information dont vous avez besoin et poser vos questions.
  • Fixez le rendez-vous au moment de la journée où votre proche se sent le mieux afin de tirer le meilleur parti de la rencontre.
  • Exprimez vos préoccupations à votre proche avant le rendez-vous, question de décider ensemble des sujets que vous voulez aborder avec le médecin. Il peut aussi être utile de parler avec d’autres membres de la famille pour savoir ce qu’ils ont observé.
  • Remplissez le journal des symptômes offert sur le site et apportez-le lors du rendez-vous.

Les réponses données au test de mémoire ne permettent pas de poser un diagnostic de démence ni de maladie d’Alzheimer, mais elles peuvent montrer le besoin d’une évaluation plus poussée.

D’après JC Mundt, DM Freed et JH Greist. Lay person-based screening for early detection of Alzheimer’s disease: Development and validation of an instrument.