Skip directly to content

Les renseignements à fournir au médecin

print-fr

 

text-size-fr

breadcrumb

Avant de rencontrer le médecin, il est sage de tenter d’anticiper ce qui se passera durant le rendez-vous. Non seulement vous et votre proche serez prêts mentalement et physiquement, mais le médecin sera mieux en mesure de vous aider.

Ce que vous devez apporter

  • Le journal dans lequel vous avez noté les symptômes que vous avez remarqués, la date à laquelle ils sont apparus et la fréquence à laquelle ils surviennent.
  • Les résultats du test de mémoire que vous avez effectué et la lettre au médecin qui l’accompagne.
  • La liste des troubles médicaux antérieurs et actuels de votre proche.
  • La liste des médicaments, des produits naturels et des suppléments alimentaires que votre proche prend, y compris les herbes médicinales et les agents de médecine alternative.
  • Un stylo et du papier pour prendre des notes.
  • La liste des questions que vous souhaitez poser au sujet des symptômes que vous avez observés.

Lors du rendez-vous

  • Soyez franc et direct.

    Si le médecin donne des explications qui ne correspondent pas à ce que vous avez noté chez votre proche, clarifiez votre point de vue.
  • Demandez au médecin ce que vous pouvez espérer de ce rendez-vous.

    Demandez-lui de vous expliquer à tous les deux le déroulement de la rencontre et de préciser les renseignements dont il a besoin de votre part.
  • Soyez honnête.

    Ne cherchez pas à taire vos préoccupations. Plus vous vous exprimerez franchement, plus le médecin sera en mesure de vous aider à trouver des solutions.
  • Fixez un deuxième rendez-vous.

    Si, après le rendez-vous, vous estimez ne pas avoir obtenu réponse à toutes vos questions, dites-le au médecin et demandez-lui un deuxième rendez-vous pour discuter des problèmes plus amplement.
  • Posez toutes vos questions.

    C’est le moment d’obtenir des réponses. Saisissez cette occasion. Ne craignez jamais de dire que vous ne comprenez pas ou de demander au médecin de répéter une explication.
  • Soulevez tous les problèmes que vous avez notés.

    Si vous estimez qu’il y a d’autres problèmes liés ou non à l’Alzheimer (dépression, anxiété, etc.), parlez-en au médecin pour qu’il vous conseille.
  • Assurez-vous de bien comprendre.

    Notez toujours les instructions pour la prise des médicaments, et répétez-les au médecin pour vous assurer d’avoir bien compris.
  • Ne soyez pas intimidé.

    Les médecins sont aussi des êtres humains et ils veulent aider leurs patients. Pour qu’ils puissent y parvenir, vous devez vous affirmer et être franc, ainsi que leur fournir le plus d’information possible sur l’état de santé de votre proche.
  • Assurez-vous de bien comprendre les prochaines étapes.

    Il est important que vous compreniez bien ce que vous devez faire. Le médecin veut-il rencontrer votre proche de nouveau pour effectuer d’autres tests? Devez-vous continuer à tenir un journal des symptômes durant un certain temps?

Les réponses données au test de mémoire ne permettent pas de poser un diagnostic de démence ni de maladie d’Alzheimer, mais elles peuvent montrer le besoin d’une évaluation plus poussée.

D’après JC Mundt, DM Freed et JH Greist. Lay person-based screening for early detection of Alzheimer’s disease: Development and validation of an instrument.