Skip directly to content

Quand consulter un médecin?

print-fr

 

text-size-fr

breadcrumb

Pour quelles raisons devrions-nous consulter un médecin? Regardez la vidéo.

pourquoi consulter un médecin?

Un homme atteint d’Alzheimer cite les avantages à consulter un médecin lorsque des symptômes de la maladie sont notés.

 

Comment savoir s’il est temps de consulter un médecin? Si vous remarquez des changements soudains sur le plan de la mémoire ou d’autres fonctions cognitives, ou encore si votre proche manifeste plusieurs signes annonciateurs de la maladie, il est probablement temps de prendre rendez-vous avec un médecin.

Il se peut que vous ressentiez de l’anxiété ou de l’incertitude, et c’est tout à fait normal. Avant que ne soit posé le diagnostic, les proches de la personne touchée hésitent souvent sur les démarches à entreprendre. Ils croient ne pas en savoir suffisamment au sujet de l’Alzheimer pour tirer des conclusions et peuvent même nier ce qu’ils observent ou en douter, voire remettre leur propre jugement en question. Ils essaient aussi parfois de justifier les comportements étranges qu’ils observent (par exemple, « Maman était fatiguée. Il n’est pas étonnant qu’elle ait laissé son manteau dans l’entrée de garage. ») ou se sentent simplement incapables de décrire les symptômes. D’autres encore craignent qu’il s’agisse réellement de la maladie d’Alzheimer et sont peinés à l’idée que leur lien avec ce membre de la famille puisse changer d’une façon qu’ils n’avaient pas envisagée.

Faites le test de mémoire pour déterminer s’il est préférable que les signes que vous observez soient évalués par un médecin.

Si vous hésitez, la meilleure chose à faire est de prendre rendez-vous avec un médecin. Ainsi, la cause du problème – même si ce n’est pas la maladie d’Alzheimer – sera plus vite trouvée, et si votre proche est bel et bien atteint d’Alzheimer, il pourra avoir accès à un traitement plus rapidement.

Les réponses données au test de mémoire ne permettent pas de poser un diagnostic de démence ni de maladie d’Alzheimer, mais elles peuvent montrer le besoin d’une évaluation plus poussée.

D’après JC Mundt, DM Freed et JH Greist. Lay person-based screening for early detection of Alzheimer’s disease: Development and validation of an instrument.